AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Javier Gonzales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 2
Jeu 10 Déc - 18:27

Javier Gonzales
je l’aime plus que tout au monde et à l’arrivée c’est tout ce qui compte. elle est ma plus belle chance de m’en sortir, de m’en sortir vraiment.
Death Race, @créditimg.
prénom(s): écrire ici.
nom: écrire ici.
âge: écrire ici.
date/lieu de naissance: écrire ici.
origine: écrire ici.
étude(s)/emploi(s): écrire ici.
situation civile: écrire ici.
situation familiale: écrire ici.
situation financière: écrire ici.
avatar: écrire ici.
groupes: écrire ici.

1. Paris, ville de lumière, Paris, ville de rêve...Ok, ça c'est le décors de base, l'envers est différent. L'envers est triste, moche et peut être même atroce par moment. Le Paris que les touristes voient n'est pas celui que je vois depuis ma naissance. Le mien, il est gris et enferment. A mes yeux, la capitale de la France ne représente pas la liberté, elle représente une prison à ciel ouvert, ma prison. Vivre à Paris sans un sou, c'est comme passer sa vie derrière une vitrine de boulangerie sans pouvoir acheter la moindre viennoiserie. Je déteste vivre ici mais je n'ai jamais été capable de partir ailleurs. Sans doute que dans le fond, j'espère qu'un jour je pourrais aussi avoir le droit d’apercevoir l'autre face de Paris. Le pire, c'est que j'étais à deux doigts une fois...
2. Elle représentait la beauté à l'état pure. La beauté sous toutes ces formes. La beauté du corps, la beauté artistique, la beauté de l'intelligence et de la culture mais aussi celle de la richesse. Elle m'avait pris dans ses filets de part son charisme et cette confiance qu'elle dégageait. Jamais de ma vie, je n'avais vu une fille comme elle. Elle appartenait à ce Paris que je ne voyais qu'en rêve, ce Paris que je ne côtoies jamais; hormis sur les quais de métro. D'ailleurs, je l'avais vu pour la première fois dans ce métro et j'avais été incapable de faire le moindre geste. Et elle est descendue sur le quai me laissant seul et totalement déconcerté. C'est le même soir que je l'ai revu, sur un quai alors que nous attendions tous les deux le dernier métro; certainement pas pour rentrer au même endroit. Pourtant, c'est dans le même lit qu'on a terminé cette nuit. Je venais d'avoir dix huit ans et pour la première fois de ma vie, j'étais heureux d'être vivant.
3. Je fumais clope sur clope. Je fume depuis l'âge de onze ans. Je sais, c'est jeune. Je me souviens du regard de ces vieux parisiens que je croisais dans la rue et qui semblaient penser "mais quelle honte" de voir un enfant de onze ans avec une clope au bec. J'en rajoutais. Encore et encore. J'ai toujours aimé en faire des caisses dans la provocation. Ne me demandez pas pourquoi, je n'ai jamais trop compris. Tout ce que je peux dire c'est que cette méchante manie a commencé lorsque j'étais en âge de parler et qu'elle n'a jamais disparue. Ce jour là encore, tout le monde me regardait. Ce n'était plus des vieux mais des jeunes de mon âge, des jeunes de dix huit ans mais qui semblaient terriblement différents de moi. Ou plutôt, j'étais terriblement différent. J'avais l'impression d'être un alien même mais cela m'amusait au lieu de me mettre à l'aise à l'aise; comme toujours. Je me trouvais devant l'école Supérieur des Arts Appliqués de Paris et j'attendais celle que j'avais rencontré quelques semaines plus tôt. Celle avec laquelle j'avais entamé une relation passionnée et fusionnelle. Nous étions le jour et la nuit mais nous étions fous l'un de l'autre ou tout du moins, j'étais fou d'elle. J'ai longtemps pensé que c'était réciproque mais la différence c'est qu'il m'avait fallu que quelques jours pour me rendre compte que je ne pourrais plus jamais me passer d'elle. Quoi qu'il en soit, nous étions différents. Le Nord et le Sud. Pour commencer, j'étais pauvre. J'avais grandis dans la banlieue parisienne entouré de dealer de Shit et de violence alors qu'elle avait grandit dans le luxe parisien.


en quelques lignes (mais pas trop pour pas que ça déborde), tu nous parles de toi. qui t'es, ce que tu fais... fin ce que tu veux quoi. pour qu'on sache un peu qui se cache derrière l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateurhttp://croiseesparisiennes.bbactif.com/t30-detonnation
messages : 150
Jeu 10 Déc - 18:46

Bienvenuuuue joli monsieur si tu as besoin, mon bureau se trouve juste en bas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 2
Jeu 10 Déc - 19:05

Merci mademoiselle, je n'hésiterai pas dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateurhttp://croiseesparisiennes.bbactif.com/t29-sous-la-jupe-des-fill
messages : 222
Jeu 10 Déc - 21:18

le beau dylan.
j'ai hâte de voir ce qui se cache derrière le beau javier.
si t'as une question ou quoi, hésite pas à venir nous voir, on est là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateurhttp://croiseesparisiennes.bbactif.com/t77-shoping-is-my-cardio-
messages : 56
Ven 11 Déc - 15:07


dylan.... gosh !
bienvenue par ici et bonne chance pour ta fiche.
tu m'rends toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateurhttp://croiseesparisiennes.bbactif.com/t72-dear-paris
messages : 138
Lun 14 Déc - 22:05

Han ce début de fiche ! é_è

Il a l'air intéressant ton perso !

Bienvenu en tout cas et bon courage pour la suite ! J'ai hâte de te lire !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 102
Sam 26 Déc - 1:12

Coucou, cela fait plus de sept jours que tu as commencé ta fiche, aurais-tu besoin d'un peu plus de temps ? sans réponse de ta part, nous serions obligées de supprimer ta fiche ainsi que ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Javier Gonzales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Moro, Javier] Le sari rose
» PATRICK GONZALES [ Photomanip'. ]
» LA BATAILLE DES FORTS de Guillaume Gonzales
» [Éditions Kyklos] Viandes et légumes de Guillaume Gonzales
» [Gonzales, Guillaume] Viandes et légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROISÉES PARISIENNES :: 02. l'instant gloire. :: la carte d'identité. :: les cartes en danger.-