AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 (m/libre) off to the races.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✨ je n'ai pas encore de rang ✨
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 20
Dim 13 Déc - 1:30


prénom nom
“Dying, dying, Lolita Haze,
Of hate and remorse, I'm dying.
And again my hairy fist I raise,
And again I hear you crying.”
vladimir nabokov, @tumblr.
nom: au choix. âge: entre 26 et 28 ans. date/lieu de naissance: au choix, je le voyais bien né en janvier ceci dit, mais c'est comme vous voulez. origine: au choix, il a été adopté donc il peut avoir les origines que vous voulez. étude(s)/emploi(s): au choix. mais, rien de bien sérieux, il préfère dépendre de l'argent de ses parents et vivre aisément. pourquoi pas un rêve un peu fou qu'il finira par réaliser (ou non) à vous de voir. situation civile: au choix, mais encore une fois rien de bien sérieux. situation familiale: ses géniteurs étaient des amis riches des silvestrov. ils sont morts dans un accident de voiture quand il était petit et il s'est retrouvé orphelin, sans aucune famille proche ou lointaine qui voulait de lui. il allait finir dans un orphelinat avant que les silvestrov (qui voulaient un enfant sans jamais y parvenir) décident de l'adopter. situation financière: aisé, que ce soit avant la mort de ses parents, ou après son adoption par les silvestrov. avatar: j'ai pensé à ash stymest, parce que je l'aime beaucoup, mais c'est comme vous voulez, vraiment. je ne suis vraiment pas difficile, prenez quelqu'un que vous aimez et qui vous inspire, ça me suffit. groupes: ça va dépendre des origines que vous allez choisir pour lui, donc au choix.

un ✨ il n'a jamais manqué de rien. ni d'amour, ni d'affection, ni d'argent. les silvestrov l'ont adopté et l'ont aimé comme si il était leur propre fils. et même après la naissance de jana, ils ont continué à se comporter avec lui, comme ils l'ont toujours fait. de ce fait, il les considère comme ses parents, même si il n'oublie pas ses géniteurs, dont il garde un souvenir lointain, comme dans un rêve qu'on aurait oublié en se réveillant, mais dont l'intensité est toujours présente en nous. deux ✨ chez les silvestrov, il n'a jamais été question de nourrices ou de mère absente parce que trop occupée à s'occuper de ses visites aux spas et aux soirées mondaines. chez les silvestrov, la famille prime avant tout et si spa il y avait un jour, ils le programmaient de manière à ce qu'ils y aillent ensemble, après un déjeuner en famille comme on en fait plus. trois ✨ il parle couramment le russe, car c'est la langue qu'utilise majoritairement les silvestrov entre eux. le français, puisqu'il est née et a vécu toute sa vie à paris. (et autre, si le coeur vous en dit). quatre ✨ leurs parents sont retournés vivre en russie il y'a deux moi. ayant pris leur retraite, ils ont préférés aller finir le restant de leurs jours dans leurs pays natal. néanmoins, ils n'ont pas quitté paris avant de faire promettre à jana et à son frère d'arrêter leur guerre froide, consistant à ne pas s'adresser la parole.  cinq ✨ le reste de son histoire reste au choix, mais je tiens à ce que ses quelques points soient respectés par soucis de cohérence. après, vous pouvez faire de lui ce que bon vous semble. bien entendu, j'ai une petite idée en tête, mais vous n'êtes pas obligé de la suivre et si quelque chose ne vous convient pas vous pouvez toujours m'envoyer un mp pour qu'on en discute, je ne suis vraiment pas difficile. personnellement, je le voyais bien un peu connard, un peu voyou. impulsif, menteur, quelqu'un sur qui on ne peut pas compter, qui se lasse rapidement, qui ne fait pas beaucoup confiance, torturé par un secret qu'il n'a jamais révélé à personne. il serait comme ça dans sa nature, les gènes sont parfois beaucoup plus puissant que l'éducation. il aurait toujours douté de l'amour des silvestrov, mais il les aurait toujours aimé malgré tout.

jana silvestrov ✨ soeur adoptive jana et lui ont grandi ensemble. il l'a vu naître, mais il ne s'est jamais résolu à l'aimer, ni à la considérer comme sa soeur. pour lui, c'était une pestiférée, une voleuse, l'ennemi numéro un à abattre, quelqu'un qui viendra forcément lui voler l'amour de ses nouveaux parents. ça n'a jamais été le cas pourtant. jana était une enfant calme, qui rêvassait dans un coin sans faire de bruit, qui se faisait oublier dans ses pensées. mais, lui a toujours pensé qu'elle cachait son jeu, que derrière sa gentillesse et sa naïveté se cachait une vipère qui attendait patiemment le moment opportun pour lâcher son venin et détruire sa vie. alors, il a toujours été sur ses gardes avec elle, s'est toujours tenu le plus éloigné d'elle que possible. même quand il se rendit compte qu'en réalité, elle était inoffensive, qu'elle ne lui voulait pas de mal et qu'elle ne lui en jamais voulu. que depuis toutes ses années, elle voulait juste qu'il l'aime, mais ça n'a jamais été le cas. pour une raison qu'elle ignore, il l'a toujours détesté, ou du moins en apparence. alors, ils ont fini par s'ignorer la plupart du temps, quand ils ne se disputaient pas. leurs parents ont toujours cru que ça allait finir par se calmer, que c'était des querelles stupides entre frère et soeur, que ça allait leur passé, mais ça n'est jamais arrivé. et leurs parents ont tout tenté, jusqu'à les obliger à cohabiter ensemble pendant leurs années à l'université, mais ça a été leur pire erreur. l'échec fut cuisant, six mois de cohabitation qui les poussa à ne plus s'adresser la parole pendant trois ans. aujourd'hui, jana est fiancée, sur le point de se marier. et leurs parents ont quitté paris pour la russie. mais avant, ils ont fait promettre à jana et à son frère de cesser la guerre froide entre eux, consistant à s'éviter le maximum possible et à ne pas se dire un mot. la promesse ? ils la tiennent, tant bien que mal. le soucis ? c'est que la guerre froide s'est transformé en guerre tout court. violente qui de plus est, surtout à cause du tempérament de son frère. ils se déchirent sans cesse, sans relâche, mais surtout, sans raisons apparentes à part celles enfouies dans chacune de leurs mémoires, des secrets lourds, malsains, des non-dits horriblement pesants, à voir combien de temps vont-ils tenir avant que tout ne vienne leur exploser à la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
 

(m/libre) off to the races.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROISÉES PARISIENNES :: 02. l'instant gloire. :: les recherches.-